Nov
30

Indemnisation des dommages : rôle de l’expert d’assurance, étapes de l’expertise

La loi rend l’expertise obligatoire en assurance dommages ouvrage et, suite à une catastrophe technologique, lorsque les dommages dépassent un certain montant.
Il est aussi nécessaire d’y recourir lorsque l’estimation de gré à gré n’est pas possible, notamment pour les sinistres importants ou lorsque l’assuré refuse les offres et propositions de l’assureur.

L’expert CET est un professionnel indépendant qui prendra - ou a déjà pris - contact avec vous afin de vous proposer un rendez-vous. Dans le cas où la responsabilité du sinistre peut être imputée à un tiers (voisin, entreprise effectuant des travaux …), la date de rendez-vous proposée ne peut être inférieure règlementairement à 21 jours, ceci pour permettre au tiers de faire intervenir son assureur et un expert.

Vous trouverez ses coordonnées ainsi que celles de son assistanat (adresses email, numéro de téléphone direct) dans tout courrier qui vous sera adressé par CET. Vous y trouverez aussi le numéro de référence CET de votre sinistre.



Comment se passe une expertise ?

1 Identifier avec vous les causes et circonstances des dommages
.
   L’expert examinera les dommages. Il vérifiera que la cause a bien été réparée. Lorsque les dommages sont causés par un tiers, l’expert vous assistera dans les démarches à mettre en œuvre, auprès du syndic de copropriété et/ou du tiers concerné.

2/ Evaluer le montant des réparations nécessaires
   Sur la base de ses observations et de vos documents (factures par exemple), l’expert estimera le coût de la remise en état ou du remplacement de vos biens endommagés.

3/ Faire le point sur votre contrat d’assurance
   Avec vous, l’expert fera le point sur votre contrat, la composition de votre logement et vos objets assurés afin de vérifier que l’assurance souscrite correspond toujours bien à votre habitation, ce qui l’amènera à visiter le bien assuré. Dans le cas contraire, il vous invitera à vous rapprocher de votre assurance pour actualiser votre contrat.

4/ Proposer une solution d’indemnisation
   L’expert partagera avec vous ses conclusions et vous proposera différentes solutions de réparation (réparation par vous-même, intervention d’une entreprise partenaire ou de votre choix). Il chiffrera le montant des dommages retenu et recueillera votre accord sur la solution et le montant. S’il ne peut aller jusque-là, il vous indiquera les prochaines étapes et les délais prévisionnels.


Que faire en attendant l’expert ?

•  Vous devez éviter, dans la mesure du possible, l’aggravation des dégâts : interrompre les écoulements d’eau, nettoyer et assécher …

•  Si la cause des dommages est chez vous, vous devez procéder à sa réparation.

•  Si l’origine se situe ailleurs, il est nécessaire de collecter le plus rapidement possible les coordonnées du tiers à l’origine du sinistre et ou du syndic de la copropriété et de les communiquer à l’expert. Ces informations seront indispensables au traitement de votre dossier par l’expert.

•  Dans la mesure du possible vous devez conserver les biens endommagés. S’il est vraiment nécessaire de jeter certains objets courants ou de réparer provisoirement, n’oubliez pas de prendre des photos ! Et en cas du moindre doute n’hésitez pas à demander conseil auprès de l’expert.

•  L’expert aura probablement besoin de quelques documents (factures d’achat, de réparations, d’entretien, bons de garantie, actes notariés, photos…). Il vous en communiquera la liste lors de la prise de rendez-vous. N’oubliez pas de les préparer pour ne pas retarder la gestion de votre sinistre. Et, sauf avis contraire de l’expert, un devis est inutile.